CASANOVA, LA FABULEUSE ÉVASION - CRÉATION EN JANVIER 2022


 Texte adapté  de l’œuvre « Les Mémoires de ma vie » de Giacomo Casanova 

par Frédéric Andrei

 

Mise en scène Hervé Hiolle 

Avec Isabelle Texier & Frédéric Andrei 

 

Lumières Frédéric Brec

 

Durée 1h25

 

Spectacle soutenu par le Théâtre de Fontenay-le-Fleury

 


AVIGNON OFF 22 AU THÉÂTRE PIXEL


 

Retrouver Isabelle & Frédéric pour présenter le spectacle au sein du Théâtre PIXEL du 7 au 30 juillet 2022 à 18h10

Relâche les mardis

Résumé


Le 1er novembre 1756 un homme réussit à s’évader de la prison des Plombs de Venise.

Son nom : Giacomo Casanova. C’est la première fois que l’on raconte cette histoire, une histoire vraie.

 

En fuite vers Paris, Casanova fait halte à Strasbourg à l’Auberge de l’Esprit le 31 décembre. Seule une voyageuse termine son dîner. Caterina Manuzzi est là pour accomplir une mission : établir la complicité du geôlier des prisons de Venise dans l’évasion de Casanova.

Espionne de la République Sérénissime, Caterina convint Giacomo de faire le récit de son aventure dont elle fera le procès-verbal afin d’inculper ou de disculper son gardien. Il accepte. Durant cette nuit l’évadé le plus célèbre de son époque va ouvrir la porte de sa cellule pour révéler les secrets de la plus incroyable évasion du XVIIIème siècle. 

 

Une pièce menée comme une enquête de police ou un roman d‘espionnage.

Mais encore...


Son évasion de la prison des Plombs de Venise est l’unique aventure qui a rendu célèbre Casanova de son vivant. C’est cet épisode qui révèle l’homme derrière la légende. Frédéric Andréi réhabilite celui qui a passé sa vie à courir après la liberté : liberté d’expression, liberté de penser, liberté de vivre.

 

Un divertissement qui donne un sens à l’histoire du maître de la séduction.


Note du metteur en scène


Cette pièce m’a permis de travailler sur la mise en abyme de l’intrigue et des personnages. Afin de convaincre l’espionne qu’il n’a bénéficié d’aucune aide, Casanova met en scène son aventure en jouant avec elle différents personnages. Elle se prête au jeu. Des acteurs qui jouent des personnages qui jouent d’autres personnages. Comme si Casanova et Caterina échappaient à l’auteur pour raconter leur propre histoire. Par un jeu de lumière Casanova fait apparaître les lieux de son exploit et y entraîne celle qui va devenir peu à peu son admiratrice.

Mettre en scène ce spectacle fut un enchantement.

 

Hervé Hiolle

Note de l’auteur


En lisant Les Mémoires de ma vie j’ai été saisi par cette chronique des Lumières vécue au quotidien par un homme qui a érigé la liberté en précepte et qui n’a cessé d’inventer sa vie avec son arme redoutable : l’intelligence.  L’évadé des Plombs voilà la seule renommée qui a précédé Casanova de son vivant.

En cherchant l’épisode le plus juste pour lui rendre sa vérité, une citation m’est revenue : « J’ai toujours cru que lorsqu’un homme se met en tête de venir à bout d’un projet quelconque et qu’il ne s’occupe que de cela, il doit y parvenir malgré les difficultés : cet homme deviendra grand vizir, pape, il culbutera une monarchie pourvu qu’il s’y prenne de bonne heure. »

Dans le dépouillement de sa situation, il va tout inventer avec rien et s'évader d’un endroit d’où personne n’était jamais sorti avant lui.

 

J’ai choisi cet épisode pour lui rendre sa place d’écrivain, d’aventurier et d’européen. Tout Casanova est dans cette aventure d’autant plus incroyable qu’elle est vraie. Casanova, la fabuleuse évasion est un portrait en action qui dépeint l’homme caché derrière sa légende.

 

Frédéric Andrei

Photos du spectacle


L'équipe